Contactez-nous

Le Blizzard – infusion du nord

La formule de l’infusion Le Blizzard nous a été soufflée par une rafale au nord de La rose des vents.

L’entendez-vous siffler « VENT DU NORD, INFUSION POUR LE RENFORT » ?

À partir de 11.50

Le Blizzard de la collection La Rose des vents de Comme des tisanes.

La tisane Le Blizzard porte le nom d’un vent de Nord, violent et glacial qu’elle est capable de combattre. Aussi peut-on dire « VENT DU NORD, INFUSION POUR LE RENFORT » grâce à la Ronce douce et agréable pour la gorge, le pharynx et les cordes vocales.

Cette tisane bio est composée : d’Eucalyptus, de Ronce, de Menthe verte, de Sauge, d’Origan et de Mauve.

Pour cette tisane d’hiver, nous avons sélectionné l’Eucalyptus  et la Menthe verte dont les saveurs fraîches évoquent le vent froid. L’Eucalyptus apporte aussi quelque remède contre les maux de gorge et procure un effet agréable sur les cordes vocales.
De plus, nous avons sélectionné les feuilles de Ronce pour créer un effet astringent comme le thé et pour utiliser sa capacité à soulager les coups de froid. La Sauge, la plante qui sauve, contribue aux défenses naturelles de l’organisme. L’Origan est bénéfique pour la santé des organes respiratoires et la résistance du corps. La Mauve qui apaise les toux sèches.

Eucalyptus* (feuille) 33%
Ronce (feuille) 22%
Menthe verte* (feuille) 13%
Origan (feuille) 12%
Sauge* (feuille) 8%
Lavande* (fleur) 8%
Mauve* (fleur) 4%

*Produits issus de l’agriculture biologique.
100% des ingrédients d’origine agricole proviennent de l’agriculture biologique et ont été validés par Ecocert.

  • L’Eucalytpus (Eucalyptus globulus Labill.) : il soulage en cas d’irritation de la gorge et du pharynx et procure un effet agréable sur les cordes vocales.
  • La Ronce (Rubus fruticosus L.) : elle est douce et agréable pour la gorge, le pharynx et les cordes vocales.
  • L’Origan (Origanum vulgare L.) : il est bénéfique pour la santé des organes respiratoires et la résistance du corps. 
  • La Sauge (Salvia officinalis L.) : elle contribue aux défenses naturelles de l’organisme. 
  • La Mauve (Malva sylvestris L.) : elle apaise les toux sèches.

Laisser infuser quatre cuillères à soupe du mélange (20 g) dans une grande théière (1,5 L) d’eau à 90°C durant 5 à 10 minutes. Boire tout au long de la journée.

20 grammes du mélange contiennent 4,4 g de ronce.

Ne peut remplacer une alimentation variée et équilibrée et un mode de vie sain.
A conserver à l’abri de l’humidité, de la lumière et de la chaleur.

Les plantes sèches de cette infusion font la part belle à la lavande, l’eucalyptus et la menthe qui donnent un nez fleuri et frais, légèrement poivré. Cette liqueur brillante d’un vert acide offre de délicats reflets jaunes.
En bouche, l’astringence des feuilles nappe agréablement la langue en laissant une légère amertume.
Après avalement, la liqueur procure une sensation rafraîchissante remontant doucement aux sinus et persistant plusieurs dizaines de secondes. Cette sensation est accompagnée de douces notes fleuries.
L’amertume de la ronce et les arômes de sauge subsistent longtemps avant de mener à des notes plus légumineuses dont un soupçon d’artichaut.

Notes de dégustation réalisées par Délices d’initiés.

Le Blizzard

Les vents gonflés de neige et de pluie balaient et recouvrent rapidement les routes d’un voile opaque et glacé, effaçant les chemins des cartes, annihilant les moindres ambitions du voyageur. Ils soufflent et hurlent des messages frissonnants. Ils sifflent, mauvais, entre les branches dénudées des arbres et les ronces aux corps tortueux. Leurs cris insensés viennent se briser contre les vitres tremblantes d’un large domaine aux pierres sombres. Derrière l’une de ses vitres, se tient une silhouette noire, masculine, à l’allure noble. Il s’agit d’un homme sans âge et sans émotion. Alors que des ombres s’étendent autour de lui, son regard paraît clair, perçant l’horizon comme s’il lisait des secrets aux géants anciens dévoilés, puis lentement oubliés. Confondu par le règne des hommes, le vrai savoir se perd dans la limite entre la terre et le ciel, lugubre fantôme entre deux lieux qui n’en forment qu’un. Les lèvres de l’homme se meuvent à peine et murmurent sans émoi quelques mots, quelques phrases. Ce sont des échos funestes au memento mori, gangréneuse musique qui hante l’esprit trop curieux, mais invulnérable dans son ici et son au-delà. Vents des passions, vous pourrez toujours vous abattre sur les remparts de celui qui comprend le silence éternel des espaces infinis. Vous voilà impuissants, confrontés au malheureux cas. Lipes tues, sans avoir à inspirer, vous expirez déjà à l’aune de l’élévation de l’entendement humain. Ne voyez-vous pas ce qui s’anéantit dans le BLIZZARD ?

Le Blizzard - infusion du nord
À partir de 11.50