Contactez-nous

Le jardin arabo-andalou – tisane envoûtante

L’infusion Le Jardin arabo-andalou, c’est un « ENVOÛTEMENT RÉÉQUILIBRANT AU PARFUM MÉDITERRANÉEN » grâce à la réglisse qui aide à maintenir les niveaux d’énergie.

C’est une tisane qui nous a été inspirée par les jardins médiévaux de Saint-Antoine l’Abbaye.

À partir de 11.50

La tisane Le Jardin arabo-andalou de la collection Jardins et Délices de Comme des tisanes.

Inspirée par Le jardin arabo-andalou de Saint-Antoine l’Abbaye, cette infusion savoureuse et parfumée vous transportera vers des contrées exotiques. Vous en reviendrez revigoré grâce aux plantes médicinales de ces terres lointaines, c’est un « ENVOÛTEMENT RÉÉQUILIBRANT AU PARFUM MÉDITERRANÉEN » grâce à la Réglisse qui aide à maintenir les niveaux d’énergie.

Cette tisane équilibrante est composée : d’Acore odorante, de Citronnier, d’Orange douce, de Réglisse, d’Hibiscus, de Badiane et de Gingembre.

L’Acore odorante offre une base fraîche et parfumée pour faire ressortir les saveurs des feuilles de Citronnier qui font écho aux arbres aromatiques de Méditerranée.
Les zestes d’Orange douce intensifient les saveurs acidulées et fruitées. Ils renvoient à l’oranger, arbre du Sud et de l’Orient, dont l’imaginaire nous laisse rêveur.
La Réglisse vient apporter son sucre naturel.
Quelques fleurs d’Hibiscus colorent le mélange de couleurs exotiques et confèrent une rondeur délicate à la dégustation.
La Badiane et le Gingembre épicent chaudement le mélange pour nous faire voyager vers des mondes chauds et conviviaux.

Orange douce* (zeste) 28%
Citronnier (feuille) 27%
Réglisse* (racine) 15%
Laurier* (feuille) 10%
Acore odorant (rhizome) 5%
Anis étoilé* (fruit) 5%
Gingembre* (rhizome) 5%
Hibiscus* (fleur) 5%

Contient de la réglisse – les personnes souffrant d’hypertension doivent éviter toute consommation excessive.

*Produits issus de l’agriculture biologique.
68% des ingrédients d’origine agricole proviennent de l’agriculture biologique et ont été validés par Ecocert.

  • L’Acore odorante (Acorus calamus) : elle a des propriétés stimulantes.
  • Le Citronnier (Citrus limonum) : il soutient la digestion.
  • L’Orange douce (Citrus sinensis L.) : elle est utilisée pour une bonne circulation du sang dans les micro-vaisseaux.
  • La Réglisse (Glycyrrhiza glabra L.) : elle aide à maintenir les niveaux d’énergie (les personnes souffrant d’hypertension doivent éviter toute consommation excessive).
  • L’Hibiscus (Hibiscus sabdariffa L.) : elle améliore la vitalité.
  • La Badiane ou Anis étoilé (Illicium verum Hook. F) : elle soutient les défenses du corps.
  • Le Gingembre (Zingiber officinale Roscoe) aux propriétés stimulantes et toniques, il contribue à la résistance contre la fatigue.
 

Laisser infuser une cuillère à soupe du mélange (3 g) dans une grande tasse (200 ml) d’eau à 90°C durant 5 à 10 minutes.

3 grammes du mélange contiennent 450 mg de réglisse.

Ne peut remplacer une alimentation variée et équilibrée et un mode de vie sain.
A conserver à l’abri de l’humidité, de la lumière et de la chaleur.

Les plantes mêlées de ce jardin arabo-andalou forment un subtil dégradé variant du beige au jaune orangé, en passant par le brun, le vert pâle et le vert foncé. L’infusion révèle un agréable spectacle lorsque l’hibiscus teinte la liqueur d’une belle couleur rose orangé et donne un peu de corps à la décoction.
Le nez est très clairement marqué par les agrumes. Les parfums d’orange et de citron s’entremêlent délicieusement. Puis, dans un second temps, on perçoit le laurier…
En bouche, les sensations se multiplient ! L’infusion démarre avec une assez forte impression de sucrosité due à la réglisse qui est vivifiée par une douce acidité d’agrumes et d’acore avant de se laisser surprendre par une pointe d’amertume et un soupçon d’ardence due au gingembre. On termine en douceur sur l’anis et la réglisse…
Plus on goûte à ce jardin, plus on voyage en découvrant différentes facettes de ce délectable mélange.

Notes de dégustation réalisées par Délices d’initiés.

Le jardin arabo-andalou 

Le bas d’une robe verte glisse sur les pavés de pierres brillantes et blanches. Les pierres sont si lisses qu’on entend à peine les mouvements du tissus et les pas de l’homme qui se promène. A son bras, il tient un sac de toile brune. Il s’immobilise. Le tissus arrête de se mouvoir et tombe droit devant les pieds joints de l’homme. Par terre, il y a une fleur rose d’hibiscus. L’homme se penche et la ramasse, puis se redresse et reprend sa marche. Calmement, il avance, puis s’immobilise à nouveau. Il pose la fleur sur le dessus de son sac, puis tend le bras vers une branche d’un arbre. Il saisit une de ses feuilles, la froisse sous ses doigts et la porte à ses narines pour mieux humer son odeur. La feuille de citronnier embaume doucement. Il pose la feuille à côté de la fleur. Il marche, dépasse des arbustes verdoyants de laurier et arrive devant un banc constitué des mêmes pierres que les pavés. Le banc est ombragé par un oranger et est placé de façon à pouvoir observer un fin ruisseau d’eau claire qui traverse des joncs d’acore odorant. L’homme s’assoit, pose son sac. De son sac, il sort la fleur, il sort la feuille, qu’il pose à côté de lui sur le banc. Il sort une boîte métallique et un bâton de réglisse. Il ouvre la boîte qui laisse s’échapper des parfums de badiane, de gingembre et de galanga. Il mange sereinement, en regardant l’eau s’écouler sur les pierres.